e-mailplan du site
Entre Canfranc et Huesca, le transpyrénéen a cheminé lentement s'attardant dans des paysages sublimes sur une voie inchangée depuis le début du siècle dernier. Cantonnement téléphonique, signaux mécaniques, traction diesel, gares d'un autre temps…
Mais arrivés à Huesca, c'est un paysage ferroviaire du XXIème siècle que découvrent les voyageurs. La récente gare intermodale s'apprête à accueillir l'AVE (Alta Velocidad Española).Dès 2004, les trains rouleront à 220 km/h pour relier Huesca à Saragosse. Le temps de parcours sera réduit à 2h10 entre Madrid et Huesca contre 4h38 actuellement et à 35 minutes entre Huesca et Saragosse au lieu de 1h10.
Commencés en juin 2003, les travaux de génie-civil sont achevés. Sur 80 km les anciennes installations ont laissé place à une infrastructure adaptée à la grande vitesse. Détails…
  Huesca-Tardienta  
  Tardienta-Zuera
  Zuera-Saragosse  
La ligne est électrifiée en courant alternatif 25000 V. La caténaire est alimentée par une sous-station électrique située au km 46,600 et 7 auto-transformateurs espacés de 11 km.
Les communications sont assurées par un réseau GSM-R (Global System for Mobile Railways). Cette technologie issue du téléphone mobile assure les liaisons entre les gares, les trains et le centre de contrôle de la ligne situé à Saragosse. Un réseau de fibres optiques relie les différents équipements techniques, comme les gares, les signaux, les stations GSM-R…La ligne est exploitée en block automatique banalisé et bénéficie de l'ERTMS (European Rail Traffic Management System) de niveau 1 doublé par le système ASFA. Des balises délivrent au train des informations et une autorisation de mouvement dépendant de l'occupation aval de la voie.
En matière de sécurité des circulations, la ligne est équipée des systèmes les plus performants mis en place dans le cadre de l'interopérabilité des réseaux européens.